La Cosmogonie

 

 

 

 

Nous sommes apparus dans un univers vaste et immense. Lorsque nous levons nos yeux sous sa voûte étoilée, nous apparaissons comme de minuscules grains de sable. Nous sommes en son centre et nous nous sentons si petits face à lui. Nous sommes un morceau de lui, le microcosmes face au macrocosme. Et pourtant depuis la nuit des temps, nous recherchons à comprendre l'origine de notre univers. A force de chercher cette réponse, nous espérons également savoir d’où nous venons et de mieux comprendre le but de notre présence.

 

 

 

Nous recherchons tous une réponse consciente ou inconsciente. A travers les sciences, la mythologie, les religions, la philosophie ou bien encore la spiritualité. Savoir c'est une forme d'opportunité pour mieux orienter notre vie, nous permettre de changer les choses vers un avenir plus radieux. Aujourd'hui nous sommes aux pieds du mur, plus de foi, aucune croyance, plus de héros, nous sommes acculés dans une société qui perd de la vitesse. Le désespoir, l'isolement étreint de plus en plus de personnes, renforçant en nous une colère, une rage, un besoin d'exister. Mieux comprendre qui nous sommes, d’où nous venons, nous permettrait de ne plus chercher de maître, mais de suivre principalement notre propre voie.

 

 

 

A l'heure actuelle, les réponses se font encore attendre que ce soit d'un point de vue physique avec la cosmologie ou par la cosmogonie. Mais s'intéressaient aux différents écrits que nous avons peut nous permettre d'avoir une piste avec nous-mêmes. Comme dans toutes choses, nous sommes libres de choisir telle religion, telle philosophie, telle croyance. Alors imprégnez-vous des différents textes de la mythologie ou autres afin de vous aider dans votre cheminement.

 

 

 

Pour en revenir à la Cosmogonie, c'est un mot grec qui vient de « Cosmo » signifiant le monde et « Gonie » qui veut dire engendrer.

 

Pour faire plus simple, la Cosmogonie, nous explique à travers un récit mythologique la description de notre univers. A travers ces textes anciens, les scientifiques ont pu établir des débuts de réponse, comme par exemple le mouvement des planètes, la configuration des étoiles, ...

 

 

 

Les différents peuplent de notre monde ont apporté différents cheminements de réponses à travers leurs écrits. L'univers a été créer selon plusieurs conceptions que ce soit le fait du néant, des Dieux, des animaux, de l'eau matrice de la vie, de l'arbre comme Yggdrasil, ... Chaque civilisation va avoir sa propre conception de la création de l'univers, comme par exemple la cosmogonie des noirs de la côte de l'or : « Nous devons la naissance de l'homme grâce à la Déesse Anan Si soit l'Araignée Géante ». Cette conception est très intéressante dans le sens que nous sommes tous reliés comme une toile d'araignée et nous sommes avant tout des créateurs. Dans la tradition chamanique, l'araignée est une créatrice.

 

 

 

Nous pouvons également citer le Tao qui nous montre une autre manière d’appréhender la création du monde « Les dix mille choses sont nées de l'Être. L’Être est né du Non-Être. ».

 

 

 

Pour certains auteurs, le monde est créé par rapport aux chiffres, car ce serait les nombres qui ont précédé les images. « Le Ciel et la Terre circulent et opèrent par les nombres sont le mouvement et le repos du yin et du yang dans le Taiji ». Comme pour Pythagore qui expliquera la naissance du monde à travers les formes géométriques, la sphère étant la forme la plus pure, il fut le premier à dire que la Terre était ronde.

 

 

 

Dans l'antiquité, Platon parlait d'un Dieu qui avait beaucoup d'amour et de bonté. Il se servit de trois ingrédients disponibles dans l'univers : le corps, l'âme et l'esprit puis créa les Dieux, les hommes et le monde physique. Pour Platon, l'univers est un être vivant qui a permet à l'homme de s’élever en étant sur terre. Pour Socrate, il est le seul philosophe de l'époque à ne pas donner son avis sur le sujet, rejetant son implication sur le sujet des sciences.

 

 

 

Une cosmogonie poétique grâce à Hésiode dans son écrit sur la Théogonie (soit l'origine des dieux) :

 

« Au commencement exista le Chaos, puis la Terre à la large poitrine, demeure toujours sûre de tous les Immortels qui habitent le sommet de l’Olympe neigeux ; ensuite le sombre Tartare, placé sous les abîmes de la Terre immense ; enfin l’Amour, le plus beau des dieux, l’Amour, qui amollit les âmes, et, s’emparant du cœur de toutes les divinités et de tous les hommes, triomphe de leur sage volonté. »

 

 

 

Toutes ces cosmogonies nous enrichit d'une vision grandissante de ce que nous sommes. Dans la cosmogonie orphique, le monde est le résultat d'une dualité soit la séparation de deux principes contraires qui n'existe que par l'un et par l'autre ou inversement et qui aspire seulement à se retrouver. Cette théorie nous amène à la cosmogonie de l'œuf cosmique, sa description du monde va être symbolisée dans différentes traditions (égyptienne, chinoise, maori, grec, hindouisme, celtique, …). L'histoire raconte que notre création vient d'un œuf, celui-ci symbolise l'eau, la féminité, sa division va créer le Ciel et la Terre, qui sera enfanté par le Soleil symbole du masculin et du feu.

 

 

 

Un écrit Finlandais sur cette cosmogonie, le Kalevala (épopée finlandaise):

 

 

 

« Tous les morceaux se transformèrent en choses bonnes et utiles : le bas de la coque de l’œuf forma le firmament sublime, le dessus de la partie jaune devint le soleil rayonnant, le dessus de la partie blanche fut au ciel la lune luisante ; tout débris taché de la coque fut une étoile au firmament, tout morceau foncé de la coque devint un nuage de l'air le temps avança désormais... »

 

 

 

Nous pourrons écrire encore plusieurs lignes sur le sujet, mais où serait votre plaisir de chercher ou même de créer votre conception. Imaginez, c'est une des meilleures forces que nous possédons et c'est un excellent moyen de s'approcher des vérités. Pour finir, un dernier texte avec une vision de l’œuf en alchimie, nous sommes également le monde et quand nous éclosons, la connaissance vient à nous :

 

 

 

« L’art est comparable à l’oeuf où l’on trouve quatre choses. La coquille est la Terre, et le blanc l’Eau, la très fine membrane qui est sous la coquille, c’est l’Air. Le jaune, c’est le Feu. Le cinquième élément, la quintessence, c’est le poussin. » - Traité Aurora Consurgens (XVIème siècle)

 

Frais de  Port GRATUIT à partir de 95 €

 

Colis envoyé par La Poste ou par Colis Mondial Relay si le poids excède 500g