L'amour dans la Philosophie - Partie 1

L'amour est un sentiment que nous recherchons tous et de manières différentes. L'amour est cette quête de l'homme que nous recherchons dans le regard de chaque individu.
L'amour d'une mère, d'un père, d'un ami, d'un inconnu, …
Il est cette force qui nous nourrit, qui nous rends plus fort. Combien de guerres, de drames, de héros se sont battus pour l'amour ?
L'Amour peut être dispensé avec différentes formes. L'Amour est la plus haute énergie vibratoire sur Terre. Il est également le meilleur conseillé pour nous. Il est notre maître.
Dans certaines traditions notamment en philosophie, l'amour à trois visages: l’Éros, le Philia et l'Agapé
Aujourd'hui, ce sera l’Éros, le Dieu de L'Amour dans la mythologie.
Éros est le fils d'Aphrodite (Déesse de la Beauté), tandis que pour son père, nous n'avons rien de précis. Selon les récits, il est le fils d'Ouranos (Dieu du Ciel), tandis que dans d'autres il sera celui d’Arès (Dieu de la Guerre) ou d'Hermès (Dieu des messagers).
La mythologie met plutôt en avant sa relation avec sa mère Aphrodite et ses rapports parfois conflictuels. Peut-être une piste par rapport à notre recherche de l'Amour. La mère cette femme qui nous nourrit une bonne partie de notre vie. Qui nous apporte une vision de l'amour par sa richesse et sa connexion avec ses émotions, ses désirs et ses envies.
La femme est l'incarnation de 5 piliers : l'Intuition, le Ressenti, La Créativité, Les Émotions et bien sûre La Sexualité.
Quand un de ses éléments manque dans notre vie, nous pouvons rechercher à nous reconnecter dans l'autre pour le trouver, afin d'avoir à nouveau notre équilibre et nous connecter à la Terre. La Terre étant l'essence même de notre cheminement dans cette vie. Elle nous ouvre aux possibilités, au pouvoir de croire à nos rêves, à la personne que l'on choisit d'aimer et d'être ce que nous voulons pour nous. Afin de définir notre identité, notre personnalité.
Pour en revenir à Éros, celui-ci vient du Chaos. Il vient à nous pour nous permettre de ressentir l'attraction, l'alchimie, la passion entre deux personnes. Son rôle est peut-être moins romantique que nous le pensons. Car Éros est là pour nous provoquer une passion dévorante, afin de nous amener à nous unir pour créer la vie. Il doit permettre à l'être humain de continuer à créer pour peupler ce monde. Imaginez ce Cupidon (Éros en romain) décocher une flèche pour créer la vie et non vous faire vivre une relation vibrante.
Mais la flèche de Cupidon étant ce qu'elle est, nous nous laissons aller à ce sentiment, à cet amour flamboyant qui rentre en scène et il balaie tout sur notre chemin. Effaçant la logique, la conscience, pour nous imprégner de ce sentiment qui va tout rafler. Il est ce grand feu qui va nous perdre pour l'autre.
Alors l'autre devient notre idéal celui qui répare nos blessures, celui qu'on espérait. On ne voit plus qu'une personne parfaite ou plutôt l'objet de nos désirs qui va effacer notre solitude, nos peurs, car nous demandons à l'autre de nous réparer. Alors il deviendra notre âme-sœur, notre flamme jumelle. Une personne qui sera toujours là pour nous.
L'amour étant tellement fort qu'il en devient une illusion, souvent pendant les six premiers mois pour ensuite commencer à changer, il devient moins puissant car nous commençons à apercevoir véritablement l'autre, dans son entier.
Le Docteur Bruce Lipton, nous parle de la phase Lune de miel. Cet état de vivre dans un monde ou les goûts, les sons, les lumières sont plus brûlantes. Nous oublions pour un temps nos schémas habituels et nous commençons à nous révéler. Malheureusement, nos croyances, notre mécanisme revient et nous nous barricadons à nouveau derrière notre mental.
Alors l'autre n'arrive plus à nous donner ce dont nous avons besoin, il ne répare plus nos blessures. Il redevient un simple humain ; impuissant à véritablement nous comprendre et pourquoi ces brusques changements interviennent dans la relation. Alors le rôle que vous lui avez donné ne vous comble plus. On regarde la personne d'une autre manière.
On essaie de continuer, à se bercer d'illusion, nous essayons de continuer cette histoire car on ne veut pas retrouver la solitude, l'abandon. Malgré tout, il y a de plus en plus de tension, on ne se sent plus aimé, des peurs reviennent, le malaise s'installe. Mais surtout ne plus y penser car on veut continuer cette histoire, c'est peut-être la faute de l'autre, peut-être un peu de moi.
Pour faire repartir le feu, on se dit qu'il n'y a plus assez de moment intime, de connexion. On va prendre des décisions qui peuvent nous perdre encore plus. Car on préfère tout faire plutôt que de comprendre que l'autre n'a rien fait. Nous sommes juste dans la spirale de notre mental, celui qui nous indique, que l'autre devrait faire cela, qu'il devrait mieux me comprendre, qu'il devrait savoir. Une légère colère commence à s'installer. Jusqu'au débordement qui intervient souvent au bout de 2 ans, pour finir sur le mot FIN avec toutes ses nuances.
Heureusement certains vont se servir de ce pouvoir libérateur de la flèche d’Éros. Celle-ci va devenir un tremplin. Des changements se font en vous, les chaînes se libèrent. Votre partenaire à été le déclencheur. L'amour entre deux personnes à été plus que flamboyant. Il vibre maintenant avec votre cœur. Et vous rayonnez, il est pour l'instant le fil qui vous relie à vous-même. L'amour se transforme en quelque chose de plus solide, de plus constructif afin de devenir Philia.
Emilie GRIECO
***************************************************************************************
Si vous recherchez un soin suite à cet article, je vous propose différents soins pour vous aider à vous libérer de vos mécanismes, de vos schémas, .... :
- La Psychogénéalogie afin de comprendre vos blocages à travers vos liens familiaux
- Retrouver votre Féminité
- Travailler votre confiance, l'estime et la roue énergétique du Premier et Deuxième chakra
- Sans oublier, un travail de régression afin de résoudre le mystère de vos amours passés
Vous pouvez prendre rendez-vous sur médoucine :


 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Frais de  Port GRATUIT à partir de 95 €

 

Colis envoyé par La Poste ou par Colis Mondial Relay si le poids excède 500g